mardi 31 mai 2016

Chanter sur scène pour grandir comme comédien

Un acteur qui n'excelle que par son jeu peut tout à fait me toucher, mais si en plus il sait chanter, danser... alors là je serai totalement conquis ! Ceux que l'on appelle les acteurs "triple threat" sont vraiment une source d'admiration pour moi.

Les activités annexes, sportives ou artistiques, que peut pratiquer un comédien apportent toujours un plus dans son jeu (gestion du corps, nouvelles méthodes de ressenti émotionnel, maitrise du stress... ou tout simplement découverte de nouvelles expériences de vie !). Aujourd'hui, ayant eu l'occasion de performer sur scène une petite scénographie chantée de type comédie musicale, je voudrais partager un des aspects précis pour lesquels cette activité me fait certainement évoluer en tant que comédien.



Je ne souhaite pas ici aborder un aspect technique ou lié à l'interprétation pure, je souhaite plutôt mettre en lumière un état d'esprit qui facilite la progression du comédien : il s'agit de la capacité à se donner au public, à être généreux, à ne pas craindre la critique... et en ce sens, tendre vers la sincérité. Et dans ma vision du jeu, ces caractéristiques doivent devenir une part de l'ADN d'un acteur qui veut progresser.

Alors pourquoi chanter devant un public aide à ancrer ces caractéristiques en soi ?

Parce que je suis convaincu qu'un comédien sur scène, même d'un niveau médiocre, pourra plus facilement dissimuler ses lacunes sur scène qu'un chanteur médiocre; en tout cas aux yeux du grand public. L'interprétation mauvaise d'un acteur pourra être sujette à débat, pourra être excusée, pardonnée, voire même passer inaperçue pour un public non initié. En revanche, une mauvaise performance de quelqu'un qui chante pourra être décelée et critiquée beaucoup plus facilement, car le public a bien plus de faciliter à remarquer un chant qui leur écorche les oreilles qu'un jeu vraiment pas terrible.

Hélas pour nous comédiens (enfin hélas pour ceux qui ambitionnent un niveau remarquable), je suis intimement persuadé qu'aux yeux d'un public non initié la différence entre un bon acteur et un acteur médiocre est moins visible que la différence entre un bon chanteur et un chanteur médiocre. Si bien que :

Etant encore un chanteur médiocre, je sais pertinemment que lorsque je décide d'aller me produire sur scène le public va se rendre compte de mes défauts dans ma technique de chanteur, dans ma justesse, dans mon sens du rythme... celà signifie que je dois accepter d'être critiqué, de me mettre réellement à nu, de donner mes défauts au public, de mettre mon orgueil dans la poche, bien plus que lorsque je me contente de jouer. En tant qu'acteur, on dit souvent qu'on doit se mettre à nu (émotionnellement), certes il faut en être capable, mais selon moi, la véritable mise à nue est de savoir que l'on a des lacunes et malgré tout être capable d'entrer dans l'arène et s'offrir en pature. Dans mon cas, je suis persuadé que la sincérité de ma mise à nu, la générosité par laquelle j'accepte d'exposer mes défauts sont bien plus visibles à travers une interprétation chantée que tout autre scène de comédien "classique" dans laquelle je peux parfois faire croire à un "faux" don de moi même (car finalement je ne donne que ce qui m'arrange et que je maitrise).

Et en acceptant celà, je progresse forcément dans mon rapport au jeu en tant qu'acteur.



Attention, je ne dis pas qu'il faut se contenter d'apporter de la médiocrité au public, loin de là, non non, il faut toujours faire de son mieux, et proposer un divertissement de qualité au public; Seulement parfois, même en ambitionnant de préparer un spectacle de qualité l'interprète sait qu'il va devoir publiquement présenter certaines de ses lacunes, tout en essayant de les compenser par d'autres aspects. C'est courageux, c'est généreux, c'est sincère et ça fait progresser !

En attendant d'être un "top chanteur", je sais qu'en parallèle, indirectement, je continue de grandir dans mon statut de petit comédien !






Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire